Le Dressage

Le Dressage constitue en premier lieu l’activité par laquelle l’être humain enseigne au cheval les comportements (avancer, s’arrêter, tourner…) qu’il souhaite lui demander et les signaux par lesquels il les demande (voix, appel de langue, mouvements du corps, de mains, des jambes, des éperons…) Le dressage est souvent comparé à un art car la recherche esthétique du mouvement prend une place prépondérante.

Un peu d’Histoire  :  Pour montrer l’excellence de cet apprentissage, on a développé (déjà les Grecs anciens avec Xénophon) un art équestre qui permet de mettre en valeur le cheval dressé et l’habileté de son cavalier, notamment par l’exécution de figures (appelées aussi airs) dont la difficulté d’exécution et d’enchaînement montre le degré d’excellence du couple cheval-cavalier.

Le dressage fait sa première apparition aux jeux Olympiques de Stockholm en 1912 avec le saut d’obstacles (CSO) et le concours complet (CCE). Ces 3 disciplines constituent ce qu’on appelle équitation classique au sein de la catégorie sports équestres Dressage dans la compétition moderne En compétition, le dressage teste la qualité de la communication entre le cheval et son cavalier. Le couple évolue sur un terrain rectangulaire de 60m sur 20m et exécute une série de figures pouvant appartenir à un programme imposé ou libre musical (RLM). Ce programme est aussi appelé Reprise. Le jury évalue l’aisance et la fluidité dans les mouvements du couple. Le cavalier emploie des ordres les plus discrets possibles afin de paraître presque communiquer par télépathie avec sa monture. Le jury évalue chaque figure par une note de 1 à 10. Il attribue aussi des notes globales permettant de juger un certain nombre de paramètres (selon le niveau technique de l’épreuve) tels que la précision de l’exécution, la soumission du cheval, la qualité des allures, l’impulsion, la position du cavalier, etc.

Les figures de manège  :   La pratique de l’équitation académique, et du dressage repose sur quelques figures de bases simple. On les appelle figures de manège.

Les allures  :  En équitation, les allures sont les différentes façons qu’a le cheval de se déplacer. Par exemple, le Pas le Trot et le Galop sont des allures dites naturelles.

Les airs   :  Un air est une figure de dressage.

· Appuyer : marche de travers

· Croupade : le cheval mime la ruade

· Épaule en dedans : Les antérieurs marchent en piste intérieur tandis que les postérieurs restent sur la piste.

· Levade : le cheval se lève sur ses postérieurs

· Pas espagnol : le cheval avance en levant exagérément ses antérieurs

· Passage : trot très relevé avec un temps de suspension très long

· Piaffer : passage sur place

Où trouver l’équipement équestre dont vous avez besoin ?
La Course Camarguaise