La Course Camarguaise

La Course camarguaise est un jeu taurin très populaire du sud-est de l’Hérault à Arles en englobant évidemment toute la région camarguaise.

Le  Déroulement  :   On fixe une cocarde rouge sur le front et des glands blancs sur les cornes des taureaux dès la fin du XIXe siècle pour pratiquer la ” course libre ” ou la ” course à la cocarde “. Pas question ici de maltraiter le taureau qui est une star, au même titre que les raseteurs. Il est d’ailleurs courant d’entendre un ” Carmen ” (extrait de l’opéra de Bizet) lors d’un acte de bravoure d’un homme ou du taureau. Ces bondissants hommes bravant le taureau afin d’aller chercher sur ses cornesdes attributs (cocarde, gland (ponpon blancs) et les ficelles) à l’aide d’un crochet métallique, en forme de peigne coupant.

Ces attributs ont 2 valeurs   :

· l’une sous forme de points permettant de déterminer le meilleur des raseteurs dans les différents championnats (trophée) de chaque catégorie (équivalant aux divisions et ligues dans le football) : trophée de l’avenir, trophée des raseteurs, trophée des As: la plus haute.

· l’autre pécuniaire, la valeur de l’attribut augmentant au fil du temps, par des ” mises ” sponsorisées et annoncées au micro pour inciter les raseteurs à “travailler”. A noter qu’il s’agit ici de taureaux camarguais (les “Camargue” ou “raço di biòu”), par opposition aux taureaux espagnols.

Le Camargue est plus petit (entre 300 et 450kg pour les mâles), plus nerveux et rapide que son cousin espagnol, et ses cornes sont en forme de lyre.

Un autre rendez-vous important du calendrier est la Cocarde d’Or (73e édition en 2004). C’est actuellement le raseteur Sabri Alouani qui domine cette discipline.

Avant et après la course, se déroulent l'” abrivado ” et la ” bandido ” : l’arrivée à l’arène des taureaux en provenance des champs, accompagnés des gardians de la manade et leur retour après la course.

Le but des gardians, chevaux et taureaux est de rester groupés, le but des gens dans la rue (attrapaïres) est de détourner les taureaux et les faire revenir en arrière.

Si cela est vrai pour les “petites” courses les taureaux les plus prestigieux, arrivent en camion car ils sont bien trop précieux : ce sont des stars, leur nom, sur les affiches, est écrit bien plus grand que ceux des raseteurs invités.

Une centaine d’arènes proposent ce programme sportif dans les départements de l’Hérault, du Gard, des Bouches-du-Rhône et du Vaucluse. Un petit millier de réunions a lieu chaque année, tous niveaux confondus.

Réalisation de sol équestre echovégétal
Où trouver l’équipement équestre dont vous avez besoin ?