3 conseils pour bien choisir son casque ou sa bombe

Le casque ou la bombe est un matériel incontournable à la pratique de l’équitation. Il a pour but de protéger la tête des potentiels chocs liés à une chute. En France, le casque est obligatoire lors de la pratique de l’équitation classique ou de sport équestre, quelle que soit la discipline. Celui-ci est soumis des réglementations strictes pour assurer la plus grande protection possible.

Le casque réglable pour l’initiation

Le casque réglable est le genre de casque le plus utilisé lors de l’initiation à l’équitation, il a l’avantage de s’adapter à la croissance des enfants et d’être très bien aérer. L’intérieur du casque réglable est amovible, ce qui facilite le nettoyage. Comme son nom l’indique, ce genre de casque s’adapte à la taille de la tête grâce à un mécanisme situé à l’arrière. On peut quand même trouver diverses tailles, la taille S couvre les tours de tête de 48 à 52 cm, la taille M pour les tours de tête de 52 à 56 cm et pour la taille L le casque couvre les tours de tête de 56 à 60 cm. Un grand nombre de centres équestre s’en équipe pour offrir un équipement adapté à la diversité des cavaliers.

 Le casque taille à taille pour les compétitions

C’est le genre de casque le plus utilisé en équitation classique ou dans les compétitions de sport équestre, il est l’héritier de la traditionnelle bombe. Sa taille correspond au tour de tête du cavalier. Il peut avoir un aspect traditionnel avec un revêtement textile ou moderne avec une association de plusieurs matériaux. Ce casque à l’avantage d’être très stable sur la tête et d’être parfaitement ajusté et donc très confortable pour l’utilisateur. Cependant, un modèle pour enfant devra être remplacé au fur et à mesure de la croissance de l’enfant (généralement jusqu’à 11 ou 12 ans). La ventilation de ce type de casque n’est pas très efficace malgré de nombreuses aérations. L’entretien est plus difficile, à cause, de l’intérieur qui n’est pas toujours amovible.

 Essayer le casque avant de l’acheter

L’aspect extérieur est important, mais il faut bien vérifier que le casque est de la bonne taille et qu’il corresponde à la forme de la tête. Une fois les sangles autour des oreilles et du menton bien ajusté, l’intérieur du casque ne doit causer aucune gêne (douleur, pression excessive sur le crâne). L’avant du casque ne doit pas retomber sur les yeux lorsqu’on appuie sur la visière et ne doit pas tomber en arrière et découvrir le haut du front, il est important que le casque reste en place une fois qu’il est bien attaché.

Quelle cravache choisir pour du dressage ?
Quelle est la tenue réglementaire en concours de saut d’obstacles ?